Workshop by Reech

Par

[Webinar] Pinterest : Les dessous d’une collaboration avec Clem Around the Corner et Un “Flo” de bonnes choses

Dans la série Reech behind the scenes, Workshop by Reech

f567a07e79934f43dbd08dd88e0013bc

 

⌛ Temps de lecture : 3 min + 🎥 Webinar video: 25 min

Il y a quelques jours nous nous sommes associés à Pinterest afin d’échanger avec deux créatrices de contenu sur leurs diverses collaborations sur la plateforme aux épingles lors d’un webinar dont le replay est disponible à la fin de cet article. 

Installez vous confortablement, passées les présentations, vous aurez l’occasion, en moins de 30 minutes, d’en apprendre davantage sur les spécificités et subtilités de la plateforme où le contenu et les projets priment sur la personnalité même du créateur. 

L’occasion de faire le point sur:

  • La différence entre reach et diffusion,
  • Les stratégies à adopter entre le sponsorisé et l’organique,
  • Les utilisations et opportunités propres à Pinterest

Capture d’écran 2020-07-02 à 15.40.25

 

Les témoignages de Clem Around the Corner, forte de plus de 10 millions de visiteurs mensuels, et de Flo, aka Un “Flo” de bonnes choses dont le profil food est visité mensuellement par plus d’1,5 millions de gourmands, vous apporteront une vision plus concrète des types de collaborations envisageables avec les marques sur Pinterest.

 

Capture d’écran 2020-07-02 à 15.41.24

 

Pour terminer, nous vous présenterons les résultats de la campagne Knorr 100% Pinterest dont les objectifs principaux étaient le trafic et la considération. 

Une mise en pratique des conseils dévoilés tout le long de ce webinar appliqués à une problématique de marque.

Capture d’écran 2020-07-01 à 14.49.28

 

Inscrivez vous et visionnez le webinar ici.

 

Lire la suite

Par

Influenceurs : how to affronter la crise du CoVid-19 quand on est auto-entrepreneur ?

Dans la série Workshop by Reech

On parle des conséquences économiques de cette crise pour les entreprises, mais quid des indépendants et des petites entreprises ? Ils sont parmi les plus impactés par la situation.

Nombre d’entre vous, chers créateurs de contenu et influenceurs, êtes auto-entrepreneurs : du fait de votre activité sur vos réseaux sociauxpeut-être avez-vous déjà eu l’opportunité de travailler avec Reech sur l’une de nos campagnesou d’une activité en parallèle de celle de créateur/créatrice de contenu : une boutique, un e-shop, une société de conseils, une marque… et le CA de votre société est impacté par le confinement.
Face à cette situation, des aides ont été mises en place. L’Etat à coeur de soutenir l’économie et donc les entrepreneurs qui font du territoire français un pays riche d’hommes et de femmes qui le dynamisent.

Pour vous, nous avons trié et listé les informations officielles concernant les aides financières auxquelles vous peuvez prétendre.

Une sélection réalise par Alexandre Saillard,
Influence Campaign Manager chez Reech.

 

L’aide suite à la baisse de l’activité due au CoVid-19 (jusqu’à 1 500€) 

Le 30 mars dernier le décret pour ce fond de solidarité envers les indépendants a été publié et le lendemain, 31 mars, le formulaire pour accéder à cette demande a été mis en ligne :

Les indépendants, TPE, professions libérales, micro-entrepreneurs et artistes-auteurs sont concernés par cette aide du gouvernement.
Pour en bénéficier, les critères officiels sont les suivants :

  • Avoir lancé une activité avant le 1er février 2020,
  • Ne pas avoir déposé de déclaration de cessation de paiement au 1er mars 2020 ;
  • Avoir moins de 10 salariés ;
  • Avoir réalisé un chiffre d’affaires inférieur à 1 million d’euros lors du dernier exercice clos ;
  • Pour les entreprises n’ayant pas encore clos d’exercice, le chiffre d’affaires mensuel moyen sur la période comprise entre la date de création de l’entreprise et le 29 février 2020 doit être inférieur à 83 333 euros ;
  • Avoir réalisé un bénéfice imposable, augmenté le cas échéant des sommes versées au dirigeant inférieur à 60 000 euros au titre du dernier exercice ;
  • Ne pas être titulaire d’un contrat de travail à temps complet ;
  • Ne pas bénéficier d’une pension de vieillesse ;
  • Ne pas avoir bénéficié d’indemnités journalières de sécurité sociale d’un montant supérieur à 800 euros entre le 1er mars 2020 et le 31 mars 2020.S’ajoutent à cela 2 conditions :
  • Vous êtes éligible à cette aide si vous avez lancé un commerce qui a fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public intervenue entre le 1er mars 2020 et le 31 mars 2020 ;
  • Vous avez encaissé une perte de chiffre d’affaires d’un minimum de 50% durant la période 1er mars 2020 – 31 mars 2020 (le calcul de cette perte doit être fait sur la base de votre chiffre d’affaires de mars 2020 comparé à votre chiffre d’affaires de mars 2019). Pour les entreprises créées après le 1er mars 2019, la comparaison s’effectue entre votre chiffre d’affaires du mois de mars 2020 et votre chiffre d’affaires mensuel moyen sur la période comprise entre la date de création de l’entreprise et le 29 février 2020.


Les accords des délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts directs)

Toutes les situations sont particulières, ainsi le gouvernement a publié ce lundi 6 avril un document répertoriant tous les cas de figure concernant la déclaration et le paiement des charges et cotisations sociales.
On vous invite à consulter ce document officiel (page 2 à 5).


Le report du paiement des loyers, des factures d’eau, de gaz et d’électricité 

Comme nous le savons, parmi vous se trouvent des créateurs et créatrices de contenu qui ont aussi lancé des sociétés annexes commes des boutiques, des galeries d’expositions… Ainsi, et pour ce format de micro-entreprise, l’Etat a mis en place un report de ces charges.

“Pour les factures d’eau de gaz et d’électricité : les entreprises qui rencontrent des difficultés pour payer leurs factures d’eau, de gaz et d’électricité peuvent adresser sans tarder par mail ou par téléphone une demande de report à l’amiable à leur fournisseur d’eau, de gaz ou d’électricité.  

Pour le loyer des locaux commerciaux : les principales fédérations de bailleurs ont appelé vendredi 20 mars leurs membres bailleurs à suspendre les loyers pour l’échéance d’avril et pour les périodes postérieures d’arrêt d’activité imposées par l’arrêté.

Pour les TPE et PME dont l’activité a été interrompue par arrêté, ces mesures seront appliquées de façon automatique et sans considérer leur situation particulière.”

Est possible aussi, dans les situations les plus complexes :

  • des remises d’impôts directs pouvant être décidées dans le cadre d’un examen individualisé des demandes (formulaire ici),
  • un soutien de l’Etat et de la Banque de France (médiation du crédit) pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires (lien pour faire une demande à un médiateur ),
  • des pénalités de retards qui ne seront pas appliquées suite à la reconnaissance par l’Etat et les collectivités locales du Coronavirus comme un cas de force majeure pour leurs marchés publics.

Nous espérons que cet article récapitulatif vous aura été utile et vous assurons de notre soutien pour vous proposer dès que possible de nouvelles opportunités de collaboration!

Lire la suite

Par

Les KPIS du marketing d’influence – Workshop by Reech

Dans la série Workshop by Reech

 

⌛ Temps de lecture : 5 min

Workshop by Reech

 

Impulsés en août 2019, les workshops by Reech sont des rencontres mensuelles organisées pour les créateurs de contenu autour d’une thématique précise afin d’accompagner les influenceurs dans leur quotidien et leur professionnalisation.

Le 6ème rendez-vous se tenait jeudi 5 mars dernier et réunissait Elliot (elliot.aubin), Eve (minireyve), Alexia (lovingl_y), Marie (marie_cay), Herve (herve_in_paris), Laure (copinesdebonsplans),  Clémence (Fautosh), Aure (pazapah), Dafa (poplyve), Anthony (anthonydacci_), Naima (lesbonsplansdenaima.fr), Mathieu (encompagniedurenard) et Stéfy (stefy_n)  autour de généreux cafés afin de décrypter les différents KPIS du marketing d’influence. 

Lovingly

L’occasion de partager auprès des créateurs de contenus les outils utilisés avec les acteurs de la communication pour rationaliser leurs actions en matière de marketing d’influence.
Objectif : permettre aux créateurs d’intégrer au mieux les campagnes auxquelles ils prennent part et les enjeux de ces dernières.

La définition des KPIs

Commençons par le commencement en définissons le KPI, Key Performance Indicator, ou encore « Indicateur Clef de Performance ». Ce sigle, peu utilisé au quotidien par « le commun des mortels », permet tout simplement de mesurer les résultats d’actions menées et d’analyser celles-ci par rapport aux objectifs initiaux.

En effet, comme évoqué dans notre dernier article, toute bonne campagne de marketing d’influence commence par la définition d’objectifs. Ces derniers peuvent être :

  • de notoriété : c’est à dire, de faire connaître la marque,
  • de considération, autrement dit, envisager la marque comme un choix possible
  • de préférence de marque : choisir la marque au lieu de ses concurrents
  • d’intention d’achat: prendre la décision d’acheter le produit

Capture d’écran 2020-03-12 à 10.34.36

Une fois ces derniers déterminés, on pourra définir les KPIs à suivre en conséquence, ainsi comme évoqué dans le schéma ci-dessus, la notoriété sera évaluée par la mesure des tailles de communautés, des impressions, des vues et de la portée, tandis que la considération, de son côté, se mesurera avec les engagements. Les abonnements permettront de mesurer la préférence de marque, l’intention d’achat s’exprimera par le trafic et les ventes.

L’engagement reste l’indicateur central du marketing d’influence puisque ce dernier permet de mesurer l’intérêt de la communauté du créateur de contenu pour le contenu en question. Si le volume d’engagements est utile, il conviendra également d’évaluer la qualité de ce dernier : en effet, un like n’aura pas la même valeur qu’un commentaire ou qu’un partage.

Au delà de l’engagement, d’autres KPIs sont pris en compte. On notera que la taille des communautés, donnée publique, ne présente désormais pour seul intérêt que la classification des catégories de créateurs de contenu: Top Tail, Mid Tail et Long Tail encore appelés Macro, Mid, Micro et Nano Influenceurs.

Les impressions, soit le nombre d’affichages d’une publication, représentent le premier indicateur permettant de mesurer la visibilité et l’impact sur la notoriété. Elles sont affichées sur Facebook et Youtube, et estimées ou déclaratives sur Instagram. On les associera à la portée et aux répétitions puisqu’à qualité égale, plus une campagne est vue, plus cette dernière a de chances d’être mémorisée.

La portée correspond au nombre de personnes uniques ayant vu une publication. Elle permet de calculer la répétition qui de son côté correspond au ration Impressions/Portée.  On notera lors des rapports de fin de campagnes qu’il n’est pas juste de cumuler les portées de plusieurs publications / créateurs de contenu car il est impossible de dissocier les audiences et donc d’être en mesure de savoir si un abonné ne suit pas les différents comptes.

Le nombre de nouveaux abonnements au compte de la marque pendant la campagne est un indicateur incontournable à suivre si la préférence de marque est un des objectifs. Il sera cependant nécessaire de veiller à ce que cette augmentation ne soit pas due à un jeu concours.

La quantification du trafic (nombre de visites sur un site cible) généré par une campagne permet d’illustrer une prise d’information ou une intention d’achat, ce KPI s’obtient généralement via deux méthodes: un lien tracké, ou avec les outils de tracking mis à disposition par les différents réseaux sociaux.

Enfin, le dernier KPI, le volume des ventes générées par un influenceur, permet théoriquement de déterminer le Chiffre d’affaires et donc le Retour Sur Investissement ou ROI réel de la campagne. Il est à analyser avec recul car 76% des ventes générées par l’influence se réalisent post-campagne et ne sont donc pas comptabilisées. En général ce dernier est calculé de deux façons: via un code promo unique et personnalisé, ou via un pixel de tracking sur le site de la marque.

Workshop by Reech - Les KPIs du marking d'Influence

 

Vous êtes créateur de contenu et intéressé par les Workshops by Reech?
Contactez moi par email ici:  candice@reech.com! 

 

 

Lire la suite

Par

Présentation royale des résultats de l’étude aux influenceurs

Dans la série Workshop by Reech

 

⌛ Temps de lecture : 2 min

Reech collabore avec de nombreux créateurs de contenu à l’élaboration de campagnes d’influence pour le compte de grandes enseignes. Notre volonté est d’aller plus loin dans cet accompagnement, notamment en leur facilitant l’accès à certaines informations utiles à leur quotidien d’influenceur.

DSC_0050

Dans cette optique et pour clôturer janvier en beauté, la team Reech accueillait jeudi dernier une vingtaine de créateurs de contenu et agents parisiens afin de présenter les résultats de sa 4ème étude annuelle sur les influenceurs et les marques autour d’une galette des rois.

 

L’occasion de passer un moment convivial et d’analyser ensemble le portrait robot des acteurs principaux du marketing d’influence ainsi que de faire le point sur les collaborations attendues et les évolutions souhaitées pour cette année 2020.

Passion, partage, authenticité et désir de mieux cocréer avec les marques étaient au centre de toutes les discussions de nos têtes couronnées…

Merci aux très nombreux participants de l’étude pour leurs précieuses réponses, à Anais, Virginie, Sandra, Naima, Anthony , Dorian, Nathalie, Aure & Killian, Aurélien, Steven, Laure, Diamine, Elliot, Camille, Loic, Manon ainsi qu’aux équipes Des Mecs Sérieux, Smile Conseil, et Youdeo pour leur présence!

 

 

Prochain rendez vous lors d’un workshop matinal au sujet des KPIs du marketing d’influence dans quelques semaines, si vous souhaitez faire partie des invités écrivez moi ici: candice@reech.com

Lire la suite

Par

Social Ads, l’essentiel à savoir – Workshop by Reech

Dans la série Workshop by Reech


⌛ Temps de lecture : 4 min

Workshop by reech

Reech collabore avec de nombreux créateurs de contenu à l’élaboration de campagnes d’influence pour le compte de grandes enseignes. Notre volonté est d’aller plus loin dans cet accompagnement, notamment en leur facilitant l’accès à certaines informations utiles à leur quotidien d’influenceur : évolution des réseaux sociaux, de la législation en matière de publicité, etc. Impulsés en août 2019, les workshops by Reech sont des rencontres mensuelles organisées pour eux autour d’une thématique, et animées par des experts.

                                                        Capture d’écran 2019-12-11 à 14.53.16

Le 29 novembre dernier, Reech organisait son 4ème Workshop et réunissait Nicolas (nicolasstajic), Diamine (diamyne), Carine et Anne Sophie (helloblogzine), Dafa (poplyve), Etienne (etienne_in_paris), Marie (marie_cay) et Mélodie (https://www.instagram.com) autour d’Etienne Germond, expert SEA & paid Social, pour un petit déjeuner sur le thème des Social Ads.

Généralisation et chiffres clés

Capture d’écran 2019-12-11 à 14.44.11

Avec 35 millions d’utilisateurs actifs, Facebook reste le réseau social le plus utilisé en France même si le réseau a annoncé cette année pour la première fois perdre des utilisateurs  sur le territoire.

Structurer son compte Business Manager

Afin de plonger dans les social ads sur Facebook et Instagram, quelques étapes étapes clés préalables sont à respecter:

  • Avoir une page Facebook
  • Passer son compte Instagram en compte Pro
  • Utiliser la plateforme Business Manager qui permet:
    • de centraliser les informations des campagnes
    • d’avoir accès à des données de ciblage très précises
    • d’utiliser des options avancées (audiences, pixels de tracking)
    • d’exporter des rapports complets de vos campagnes

On différenciera l’amplification du paid media…

L’amplification aussi appelée Boost, Promotion, Sponsorisation de Post,  vous permet de capitaliser sur les engagements organiques , de garantir un engagement pérenne et enfin d’augmenter la portée de votre post. Son inconvénient: elle ne permet pas de tester différents type de formats en mode A/B tests.

Le Paid Media, quand à lui, est aussi appelé Publicité ou Dark Post, il permet: de tester différentes créations en A/B tests, de personnaliser son message selon les cibles et de diversifier les formats selon les objectifs. L’ inconvénient de ce format: il ne permet pas de capitaliser sur les engagements

Pourquoi et quand faire de l’amplification?

  • Parce que le reach organique diminue, il est actuellement de l’ordre de 2 à 3% sur Facebook, de 15 à 20% sur Instagram, 
  • Pour aider les contenus à toucher les audiences visées,
  • Pour renforcer l’exposition sur les communautés, les clients
  • Pour augmenter la visibilité des posts avec une exposition sur des cibles complémentaires et/ou nouvelles

En maîtrisant la diffusion et le pilotage de la répétition grâce à l’amplification, on évite lasser les audiences.


Les différents types d’objectifs

Sensibilisation

  • Notoriété de la marque
  • Couverture 

Considération

  • Trafic,
  • Interactions,
  • Installation d’application
  • Vues de vidéos
  • Génération de prospects
  • Messages

Conversion

  • Conversion
  • Ventes
  • Trafic en point de vente

Afin de définir ses ciblages, on peut utiliser Facebook Audience Insights qui vous procure un ensemble d’informations concernant trois groupes de personnes : les personnes connectées à votre Page, les personnes dans votre audience personnalisée et les personnes sur Facebook. Vous pouvez donc créer du contenu pertinent et trouver plus facilement des personnes similaires à celles de votre audience actuelle.

La Facebook Ads Library quant à elle, vous permettra de vous inspirer des grande marques. 

Vidéo, Image, Carroussel, Diaporama, Mention « j’aime une page » ou encore Interactions: certains formats d’annonces vous permettront de donner un « coup de fouet » aux actions sociales des internautes connectés avec votre marque.
D’autres formats vous permettront de générer directement du trafic sur votre site, vos applications mobiles ou votre page Facebook.

Déterminer quand lancer son amplification en fonction de la durée de vie du contenu sur les réseaux sociaux.

Capture d’écran 2019-12-11 à 14.42.25

 

Il n’existe pas de règle préétablie et tout dépendra de votre audience ainsi que de ses habitudes. Pour publier au meilleur moment, on vérifiera sur sa page au niveau des statistiques des publications, la courbe indiquant à quel moment nos fans sont en ligne afin de programmer son amplification sur des pics d’activités.

En général, le matin ou pendant la pause déjeuner pour un objectif d’engagement, et en soirée à partir de 20h pour un objectif de ventes.

L’évaluation des performances de ses campagnes  se fera en prenant en compte différents KPIs selon les objectifs:

  • Sensibilisation : CPM ou Répétition ( pour information, actuellement, le CPM moyen sur Facebook et et Instagram se situe autour de 1,4€)
  • Considération :

– Trafic :  CPC (de l’ordre de 30 cents sur Facebook et 60 cents sur Instagram) ou CTR

– Interactions : CPE ( entre 2 et 8 cents en moyenne sur Facebook et Instagram) ou taux d’engagement

– Vues de vidéos : CPV (entre 1 et 3 cents en moyenne sur Facebook et Instagram)  ou taux de vue

Plus le ciblage sera précis et l’audience restreinte, plus le coût sera élevé. On estime qu’un ciblage correcte concerne entre 300 000 et 1 million de personnes (au dessous, l’amplification risque d’être trop onéreuse, au dessus de ce nombre le message risque d’être trop dilué).

Amplification sur Youtube

Youtube nécessite une mécanique différente car les contenus créés sur cette plateforme sont longs, et une publicité efficace sur ce medium se doit d’être courte et impactante. On évitera donc de promouvoir une vidéo dans son intégralité (le format long permet d’obtenir des vues immédiates mais incomplètes) et on créera un clip teaser dédié et court incitant à aller découvrir la vidéo dans sa totalité.

L’outil d’amplification de Youtube vous permet de définir vos ciblages en fonction:

    • De critères démographiques et contextuels
    • Des affinités
    • D’audience in market
    • et de moments de vie

Capture d’écran 2019-12-11 à 14.46.11

Choix des formats:

  • Le True view: (CPV entre 2 et 5cts) format optimisé pour avoir une couverture maximale et des vues à bas coût sur des vidéos de 10 à 15 secondes sur lesquelles il est possible d’ajouter un call to action vers un site ou une vidéo plus longue.
  • La Bumper Ad: (compter de 1 à 2 cents la vue) format de 6 secondes non skippable, impactant et non intrusif qui permet lui aussi l’ajout d’un call to action vers un site ou une vidéo plus longue 

Exemples de Bumper Ads à retrouver ici

Capture d’écran 2019-12-11 à 14.47.13


Vous êtes influenceur et intéressé par les Workshops by Reech?
Contactez moi par email ici:  candice@reech.com! 

 

Lire la suite