IMG_9293

Par

Le retour d’expérience avec Dorian Cuisine, parce qu’une campagne d’influence va bien au delà d’un post sur Instagram…

Dans la série Reech behind the scenes

 

⌛ Temps de lecture : 4 min

Pour continuer dans notre volonté d’accompagner les créateurs de contenu dans leur quotidien d’influenceur, Reech a invité l’un d’entre eux à participer au reporting d’une campagne à laquelle il avait participé.

IMG_9293

 

Tout est parti d’un constat assez classique : en règle générale, les créateurs de contenu sont les acteurs principaux des campagnes d’influence mais ils ne voient qu’une seule étape de l’opération globale… La partie visible de l’Iceberg faite de contenus, de likes et de commentaires.

Nous avons décidé d’apporter plus de transparence et d’inviter Dorian à quitter sa célèbre cuisine une petite heure afin de rejoindre nos équipes et de participer au reporting de la dernière campagne de marketing d’influence dont il était l’un des contributeurs.  

L’occasion pour nos équipes de lui présenter les dessous de la campagne mais également d’échanger avec lui sur son expérience, les retours de sa communauté et ses désirs pour les futures activations.

Les ingrédients

Comme toute bonne recette de cuisine, une campagne d’influence nécessite d’avoir les bons ingrédients, en l’occurence ici : une marque avec des objectifs définis, une équipe stratégique, une technologie capable de récolter des données, des experts pouvant analyser et faire parler les chiffres, et enfin, last but not least une sélection de talents prêts à créer le contenu permettant d’atteindre les objectifs…

Préparation

Une fois les ingrédients réunis, il conviendra de suivre les étapes suivantes :

Echanger avec la marque sur ses objectifs et ses moyens afin de lui proposer:
– une stratégie d’activation détaillant les réseaux sociaux pertinents sur lesquels prendre la parole,
– la mécanique à mettre en place,
– les contenus attendus,
– un ordre d’idée de profils pouvant répondre à ces besoins.

En fonction de l’audience cible de la marque et de l’ADN de cette dernière, certains profils se démarqueront et seront ensuite contactés par les équipes Reech.
C’est à ce moment précis que les créateurs prennent connaissance de la campagne pour la première fois par le biais d’un email « brief » reprenant les différentes étapes de la campagne, le type et le nombre de contenus attendus, les dates de publication ainsi qu’une offre de rémunération.

Si tous les éléments sont alignés, que la campagne correspond à la ligne éditoriale et aux valeurs du créateur de contenu, que ce dernier est disponible pour répondre dans les temps et que l’accord quant à la rémunération est trouvé, les échanges évoluent et l’on passe alors à :
– la création des contenus,
– la validation de ces contenus par la marque,
– et enfin à leur publication sur le compte du créateur qui diffuse le message auprès de sa communauté.

Suggestions de présentation et dégustation

On demandera, pour clôturer la campagne et bien évaluer la performance de cette activation, les statistiques de l’influenceur sur les publications concernées.
Une fois étudiées, ces dernières permettront aux équipes de présenter à la marque une analyse quantitative et qualitative de la stratégie mise en place lors d’un compte rendu final.

On espère que vous vous êtes régalés!

Si vous êtes créateur de contenu et que vous souhaitez mettre la main à la pâte lors d’un prochain retour d’expérience post campagne envoyez moi un email ici: candice@reech.com

Vous êtes une marque et pensez que ce dispositif de retour d’expérience incluant les créateurs de contenu peut être intéressant pour votre campagne, contactez votre account manager!

 

Vous avez aimé ? Partagez :

Les commentaires sont clos