Capture d’écran 2020-04-27 à 14.32.09

Par

Covid-19 et confinement : comment les marques travaillent-elles avec les influenceurs ?

Dans la série L'influence Marketing en pratique

[Le récap’ du webinaire Reech 🖥️]

L’influence n’a jamais été autant d’actualité que pendant cette période de confinement. Cette crise a révélé les influenceurs pour ce qu’ils sont vraiment : des passionnés. L’étude annuelle Reech, dédiée à la relation entre les influenceurs et les marques, casse d’ailleurs les mythes autour de ces influenceurs et de leurs attentes en termes de collaborations avec les enseignes. Parmi les motivations qui les animent : la passion et la volonté de faire passer des messages. Et ils le prouvent en ce moment même.
Les gens n’auront jamais été autant connectés et n’auront jamais autant plébiscités les influenceurs que durant le confinement. Certains les ont même découverts grâce à leurs nombreuses initiatives pour nous aider à mieux vivre cette période : live de sport, de cuisine, tuto DIY, appel aux dons, etc. 
Continuez à communiquer, et à inclure les influenceurs dans vos stratégies !

Covid-19 et confinement : quelles sont les tendances, portées par ces influenceurs, qui ont émergé sur les réseaux sociaux, et comment les marques s’y sont-elles adaptées ?

 

Pour recevoir la présentation : julie@reech.com

 

1# SOLIDARITE 

+75% d’utilisation du mot solidarité et du hashtag #solidarité dans les contenus d’influenceurs (source Reech Influence Cloud)Cette solidarité, nous l’avons vu émerger chez les influenceurs sous 4 angles :

  • L’évènementiel
    Comme le live de 11h qui a eu lieu le jeudi 2 avril, porté par McFly & Carlito (Youtubeurs humour et divertissement, Toptail), qui a permis de collecter des dons (400K €) pour les hôpitaux de France. Une initiative félicitée par notre Président de la République, Emmanuel Macron.
  • Les cadeaux
    Clara Victorya, Youtubeuse et Instagrameuse, a par exemple mis à profit ses talents de couturière pour confectionner des petits cadeaux au personnel soignant des hôpitaux.
  • Les dons
    Suite à la fermeture des commerces non indispensables, la boutique « Cupkie » de MeganVlt a dû fermer.  Pour éviter le gaspillage, elle a donc décidé de faire ses desserts et de le distribuer aux hôpitaux de son arrondissement.
    Léna Situations et Elise Goldfarb, de leurs côtés, ont lancé un appel aux dons pour fournir des crèmes pour les mains aux soignants. Résultats ? Des influenceurs et des dizaines de marques (Nocibé, Erborian, Birchbox, Sephora, l’Occitane…) ont participé à l’opération.
  • Sensibilisation
    Plus de 70 célébrités et influenceurs ont participé au message “Restez Chez Vous”, une initiative lancée par Barthelemy de YouTube, le Grand JD et l’Atelier de Roxane. Ce message a généré plus de 10 millions de vues cumulées, et avait pour objectif de sensibiliser au respect du confinement.


🔍 ZOOM : TREND & BRAND 

ORANGE x Caroline Receveur
Le géant de la téléphonie a mis en place une opération d’UGC à la TV pour permettre aux gens de faire passer leurs messages. Les consommateurs pouvaient envoyer leurs vidéos sur la plateforme d’Orange « On reste ensemble » pour être ensuite diffusées à la télévision.

 

2# DECLUTTERING 

+ 56% d’utilisation du #homeorganization
+ 74% d’utilisation du #decluttering dans les contenus influenceurs (source Reech Influence Cloud).

Cette tendance vient de Marie Kondo, influenceuse et essayiste japonaise connue pour ses vidéos de rangement et d’organisation de la maison. Une tendance qui mise sur le désencombrement de chez soi et offre des contenus très performants sur Instagram et Youtube. Si elle n’est pas nouvelle, elle s’est accentuée avec le confinement.

 

🔍ZOOM : TREND & BRAND 

Leboncoin avec #LEBONREFLEXE
Opération initiée avant le confinement et sortie au moment du lock-down en France. La marque a décidé de s’inscrire dans la tendance du decluttering. Plusieurs influenceurs ont été mis au défi : @ClaraVictorya, @ManonLaime, @JeNeSuisPasJoli, @LenaMahfouf (Upper midtail).
Le concept ? Suite à un vide-dressing, les influenceuses activées ont dû mettre en vente sur leurs boutiques
Leboncoin les articles dont elles souhaitent se séparer. 

Jules et son #julesdressingchallenge
Jules a lancé un challenge d’upcycling à 3 influenceurs masculins (@dimitri_tsr, @lepetitfrançais et @tristanlopin), invités à retaper quelques pièces de leur dressing.
Résultat : 4,1% de taux d’engagement sur les 3 influenceurs affichant une taille de communauté cumulée de 400K.


Pendant le confinement on se rend compte que les marques qui vont le mieux se distinguer sur cette période sont celles qui arrivent à quitter la communication produit au profit de l’affirmation de leurs valeurs. 
De plus, l’hyperconnexion actuelle leur permet d’avoir plus de visibilité et des taux d’engagement plus importants.

 

3# + DE LIVE 

+ 246% d’utilisation du #live ou #direct en France sur le mois de confinement (source Reech Influence Cloud). Le live est vraiment la tendance maîtresse du confinement. 

  • Les artistes
    Ary Abittan, Slimane, Camille Lellouche, Gad Elmaleh, Bob Sinclar… nombreux et nombreuses sont les artistes qui s’approprient les réseaux et surtout le format live depuis le confinement. Ils accentuent leur croissance et/ou émergent sur ces réseaux.
  • Les jeux
    @noamcartozo a +50k abonnés depuis le début de son format “Questions pour un balcon”; L’humoriste Ines Reg propose quasi quotidiennement des jeux à ses abonnés, en live.
  • Les interviews
    Avec Janane Boudili, qui reçoit par exemple en live des créateurs/trices de contenus ou encore Noholita et sa programmation de lives avec des invités comme Caroline Receveur.
  • Le sport
    Les séances quotidiennes de Sissy Mua regroupent plus de 50 000 personnes en direct, tous les jours à 18h, c’est presque du jamais vu !


🔍 ZOOM : TREND & BRAND 

Hellobody
Hellobody est une marque digitale native qui fédère plus de 400 000 followers sur sa page Instagram, une marque très utilisatrice de l’influence marketing. Pendant le confinement,  les employés de la marque font des take over à tour de rôle afin de continuer à divertir et à prodiguer des conseils de soin.
HelloBody s’est aussi associé au Secours populaire pour reverser 1€ à chaque commande.
Enfin, la marque motive son audience avec des lives comme avec Sissy Mua pour un cours de fitness.

Capture d’écran 2020-04-27 à 14.04.00

 

Undiz x Megan Vlt
Afin d’animer le compte de la marque et de driver la communauté vers celui-ci, Undiz a collaboré avec l’influenceuse Megan Vlt pour réaliser un live en format “Pyjama Party”. L’idée était de réaliser un dessert en live avec les abonnés et de tirer au sort pendant “l’émission” des gagnants avec une mécanique de jeu concours. Pendant ce live de nombreuses fonctionnalités Instagram ont été utilisées, ce qui a permis de maximiser les taux d’engagement sur le compte marque Undiz.

4# TIK TOK

+ 65 millions de téléchargement de l’application le mois dernier (source SensorTower.com).
A noter : une moyenne d’âge plus élevée de ces nouveaux utilisateurs. A voir si ce constat se confirme post confinement. 

Des challenges, de plus en plus présents sur TikTok font vivre et rythment le réseau. On peut citer l’exemple du #DontRushChallenge, porté en France par une team d’influenceurs beauté avec notamment Sananas, Elsa Makeup, Richaard…

Autre challenge qui fait rayonner la créativité de la plateforme : le Corona Foot Shake inventé par deux médecins universitaires. L’idée est de faire un check avec ses pieds tout en gardant les distanciations sociales.


🔍 ZOOM : TREND & BRAND 

#Safehand de l’OMS
La World Health Organization avec #SafeHands a activé la plus grande influenceuse TikTok @Charlidamelio (50M d’abonnées). L’idée de l’OMS était d’étendre le message « lavez vous correctement les mains » au plus grand nombre en activant cette influenceuse. La force de TikTok c’est que le challenge a ensuite été repris par de nombreux utilisateurs de la plateforme mais aussi par des influenceurs non activés, qui ont partagé le message du Safe Hands, devenu viral avec plus de 4,2 miliards de vues.

 

5# GAMING 

+ 63% de ventes de jeux vidéo (source Games Industry pour Games Sales Data).

Les jeux vidéo connaissent une belle croissance avec le confinement. Auparavant pointés du doigt par les organismes de l’éducation, de la santé mais aussi par l’opinion publique, quarantaine oblige, l’OMS elle même recommande désormais aux confinés de s’adonner au gaming, du moins le temps de cette situation. En effet, la distanciation étant le plus gros facteur négatif pour les confinés, c’est ainsi que ces derniers trouvent en ces jeux, et surtout dans les Real Life Simulators, un moyen de garder du lien avec l’extérieur.

À titre d’exemple, MeganVlt, influenceuse mode et beauté, affronte quotidiennement sa communauté sur MarioKart avec 100 à 200 participants par jour. Le gaming est aussi le moyen pour les confinés de renouer avec l’inaccessible. En France, 3 étudiants ont investi le jeu Minecraft pour recréer Sciences Po.


🔍ZOOM : TREND & BRAND 

@Laink x SKODA
La marque automobile s’est associée au youtubeur et streamer @Laink lors de l’un de ses stream sur Animal Crossing.  L’avatar de ce dernier  portait un bob brandé Skoda à l’effigie de la marque tout du long pour ensuite partager le code de cet item. Le tweet où il s’amuse de son partenariat, et notamment le côté décalé, original, a été massivement retweeté, devenant ainsi le plus partagé et engagé depuis le début de son compte Twitter.

Capture d’écran 2020-04-27 à 14.09.56


6# AUTRES TENDANCES

Capture d’écran 2020-04-27 à 11.40.23

LA FOOD

Si la food représentait déjà l’une des premières sources de contenus sur les réseaux sociaux, le phénomène s’est amplifié : ce sujet dépasse la sphère des influenceurs food pour s’étendre à tout l’écosystème d’influence.
L’exemple le plus récent et le plus frappant est celui du Youtubeur numéro 1 en France : Squeezie (+14 M abonnés) avec son “les gars j’ai appris à cuisiner”. Alors que son contenu est normalement dédié au divertissement, au gaming et aux défis, son focus food a généré 4,5M vues et +450K likes. Et son audience en redemande !

Les exemples de collaborations sont nombreux, et les plus marquants sont ceux qui se sont adaptés à cette tendance. Les marques ont collaboré avec des influenceurs hors milieu food .

La marque Foodspring s’associe depuis les premiers jours de la quarantaine à Léna Situations, la youtubeuse phare de ces 2 dernières années. Connue pour ses commandes à répétition chez Starbucks, ses capacités restreintes en cuisine… Cette dernière s’est tout de même lancée le défi de mettre la main à la pâte et le format story “Cooking with Léna” est ainsi apparu. Un créneau sur lequel Foodpsring s’est intégré ! 

Autre exemple celui de la blogueuse mode incontournable : Camille Callen aka Noholita. Malgré un feed 100% mode et lifestyle, elle n’a pas hésité à participer à l’émission à succès de Cyril Lignac sur M6 : “Tous en cuisine”. Depuis son aménagement dans son nouvel appartement parisien, elle n’a de cesse de s’investir dans sa cuisine et avec le confinement la proposition du média M6 tombait à pic.

 

Covid-19 et confinement : comment les marques travaillent-elles avec les influenceurs ?
Webinaire jeudi 7 mai à 10h.

Covid-19 et confinement _ Comment les marques travailent-elles avec les influenceurs durant cette periode _ (1)

JE M’INSCRIS

Vous avez aimé ? Partagez :

Les commentaires sont clos