L’influence Marketing en pratique

Par

Tout ce qu’il faut savoir pour lancer sa campagne d’influence sur Pinterest

Dans la série L'influence Marketing en pratique


⌛ Temps de lecture : 4 min

 

En décembre 2019 après avoir annoncé son partenariat avec Pinterest, Guillaume Doki Thonon, fondateur de Reech, et Adrien Boyer, Regional Manager France, Benelux et Europe du Sud de Pinterest, présentaient aux marques les opportunités offertes par la plateforme aux épingles lors d’un atelier.

shutterstock_1354650521-760x400

Quelques semaines plus tard nous recevons dans nos bureaux, Clémence André, créatrice du blog Clem Around the Corner, une des plus grandes utilisatrices et créatrices d’épingles sur Pinterest en France, afin d’échanger avec elle sur cette nouvelle opportunité d’engager sa communauté dans l’univers des marques.

Ce que nous avons retenu :

  • Pinterest associé à d’autres supports type blog ou Instagram reste un lieu privilégié et assez unique pour offrir aux contenus une visibilité à long terme.
  • L’utilisateur type de Pinterest est une femme qui a des projets ! Future mariée, elle crée ses premiers tableaux à la recherche d’idées déco pour le grand jour, de tenues, de coiffures, puis restera pour les DIY, la déco de la maison, les recettes de cuisine…
  • Contrairement aux autres réseaux sociaux où l’on scrolle de façon passive dans les transports ou lorsque l’on patiente dans une salle d’attente, on va sur Pinterest avec une réelle intention et une volonté de trouver une réponse ou une solution.
  • Pinterest ne doit d’ailleurs à ce titre pas être perçu comme un réseau social, mais plutôt comme un moteur de recherche ou de découvertes. Ainsi, on ne regardera ni le nombre d’abonnés, ni même la ligne éditoriale du compte qui peut être large et variée.
  • Avant d’être “belle”, une épingle Pinterest se doit d’être utile et d’apporter une réponse. Un créateur de contenu capable d’offrir la solution à la question posée dans le moteur de recherche convertira et fera sortir l’utilisateur de Pinterest : Blog, site marchand, vidéo…
  • On l’a déjà dit en décembre, mais sur Pinterest, on ne s’intéressera pas au nombre d’abonnés mais bien au nombre de visiteurs uniques mensuels. Attention, à l’heure actuelle le plus grand nombre de visiteurs uniques affiché par Pinterest culmine à 10 millions même si dans les faits certains comptes les dépassent comme Clémence qui oscille elle même entre les 25 et 35 millions.
  • Afin de garantir un nombre de vues ou de repins, la publicité reste incontournable pour des coûts par vues très abordables et concurrentiels à l’heure actuelle sur le web.

pins

Sur Pinterest, au delà de la simple publication de tableaux pour générer de la notoriété, on peut mettre en place différentes mécaniques telles que :

  • Des relais de contenus
  • Des liens d’affiliation
  • Des campagnes avec des tableaux partagés, collaboratifs, ou concours

Pinterest est un moteur de recherche visuel, son algorithme réagit à différents facteurs, cependant nous avons pris le temps de recenser quelques bonnes pratiques afin de tirer le meilleur parti de la plateforme.

Quelques conseils pour des épingles qui fonctionnent

  • penser à la verticalité du format,
  • poster du contenu frais (encore jamais publié sur Pinterest),
  • utiliser la vidéo, nouveau format dont l’algorithme est friand,
  • autre nouveau format, l’épingle story, elle peut contenir jusqu’à 20 pages d’images et de texte et vous permet aussi de tout dire sans avoir à sortir de Pinterest,
  • publier le soir et le week end,
  • utiliser au maximum les 500 caractères disponibles dans l’espace dédié à la description, même si cette dernière n’est jamais lue, elle sert au référencement sur le moteur de recherche,
  • les logos et textes en surimpression sur les images sont plutôt bien gérés par l’algorithme et peuvent être des pratiques à encourager sur des campagnes visant la notoriété d’une marque,
  • avant de lancer une campagne comprenant des liens trackés il conviendra de s’assurer que ces derniers sont supportés par Pinterest

Qui dit campagne d’influence, dit objectifs et indicateurs à suivre… Pinterest ne déroge pas à la règle mais nous challenge dans le format de nos tableaux de suivi… La durée de vie des contenus peut s’étendre au delà de 3 mois, les KPIs que l’on suivra pour analyser nos résultats à date sont :

  • le nombre de clics
  • le nombre de visiteurs uniques
  • le nombre de repins 

Pour conclure, on retiendra que l’intérêt pour une marque de collaborer avec des créateurs de contenu sur Pinterest va au-delà des seuls aspects de l’audience et de la portée: on bénéficiera à la fois de la création d’un contenu frais, de l’expertise de l’influenceur dans son domaine, mais également d’une opportunité de distribution organique et d’une visibilité à long terme.

Alors, prêts à lancer votre première campagne Pinterest avec Reech?

CONTACTEZ NOUS!

 6441748_preview

Lire la suite

Par

Reech dresse la liste des tendances 2020 du marketing d’Influence

Dans la série L'influence Marketing en pratique

Reech dresse la liste des tendances 2020 du marketing d’Influence

Stratégie qui repose sur le partage de contenus créatifs sur les réseaux sociaux, le Marketing d’influence n’a jamais autant fait parler de lui qu’en 2019. De plus en plus de marques mettent en avant les campagnes menées avec les influenceurs, eux-mêmes qui rivalisent de créativité et se professionnalisent et les médias revoient leur ligne éditoriale pour faire une place récurrente à ce sujet. Ce que l’on prédit pour 2020 :


1 – La convergence de l’influence marketing et du social media

Alors que les métiers du social media animent des communautés, ceux de l’Influence marketing en créent : la convergence des activités commence à se constater, notamment à travers ce que l’on appelle le “ content studio ”. Il s’agit, pour les marques, de confier la production de contenus sur les réseaux sociaux à ceux qui les connaissent le mieux : les influenceurs. Pour aller plus loin dans cette convergence, certaines marques laissent ces influenceurs aux manettes de l’animation de leurs comptes sociaux : depuis la définition d’une ligne éditoriale jusqu’aux interactions avec l’audience. Les community managers de SoShape sont par exemple des influenceurs fitness.

 

2 – Les réseaux émergents

Il a fait couler de l’encre cette année : Tiktok sera sur le devant de la scène de l’influence. « Si les marques ont été frileuses à activer des campagnes sur cette plateforme jusqu’à aujourd’hui, la migration de beaucoup d’influenceurs d’autres réseaux sur TikTok change la donne », soulige G. Doki-Thonon. Parmi les réseaux émergents : Pinterest gagne du terrain. La créativité et l’efficacité du moteur de découvertes en termes de social shopping vont faire de lui un acteur important de l’influence en 2020. Il y a quelques semaines, Reech annonçait d’ailleurs son partenariat avec Pinterest pour accompagner les annonceurs dans l’identification, la qualification et l’activation des créateurs influents du moteur de découverte. Ce partenariat ouvre à Reech l’API de Pinterest afin d’accéder à la data sur les créateurs de la plateforme. Lors d’un atelier co-organisé avec INfluencia en novembre dernier, G. Doki-Thonon et Adrien Boyer, Regional Manager France, Benelux et Europe du Sud de Pinterest, avaient présenté aux marques ce qu’elle pouvaient attendre de  Pinterest. Retrouvez la présentation ici

De manière générale, les réseaux facilitant ce social shopping vont monter en puissance, aussi bien sur des réseaux comme ​Instagram Shopping et 21buttons qu’en Peer to peer sur Depop ou Vinted.

 

3 – Je pense donc je post 

2019 l’a amorcé, 2020 va le confirmer : les contenus seront de plus en plus porteurs de sens. S’ils nous ont diverti pendant 10 ans, les réseaux sociaux deviennent des plateformes d’engagement et de convictions.  « Les individus sont à la recherche d’intellectualisation et le succès du podcast en est le parfait exemple », commente l’agence . Résultat : les internautes vont être beaucoup plus à la recherche et attentifs à l’engagement de la part des marques et à la manière dont elles l’affichent sur les réseaux (anti green-washing).

 

Lire l’intégralité de l’article sur Influencia

 

4 – Les Influenceurs ambassadeurs

On verra de plus en plus de partenariats pérennes entre les marques et les influenceurs versus des campagnes “one shot”. L’objectif : favoriser un fil rouge tout au long de l’année pour pouvoir répéter le message.  L’avantage de la campagne construite sur du long terme, c’est d’installer la répétition sans risque de lasser son audience car les contenus sont tout le temps différents, à la différence de la répétition d’un même message, procédé utilisé dans la pub classique. C’est aussi plus stimulant pour les influenceurs qui bénéficient d’une marge de manœuvre créative plus importante.

 

5 – La sponsorisation

Aujourd’hui, un influenceur est un créateur et un diffuseur de contenu. S’il est impossible de connaître le « coût » exact de chacune de ces deux actions, il est évident que plus le contenu est diffusé, plus on capitalise sur le coût de sa création. Permettant de booster les impressions sur les contenus, la sponsorisation ​est une tendance déjà bien amorcée aux USA. Mais sponsoriser le contenu de la marque ou de l’influenceur, repose la question de la convergence social media et Influence marketing.

 

6 – Zoom sur les KPI’S de l’Influence Marketing

Qualifier les KPIs de l’influence, on sait déjà le faire. En 2020, le sujet des KPI’s va davantage porter sur la capacité d’évaluer l’impact qualitatif d’une campagne d’influence. Il s’agit de savoir si un post obtient de l’engagement parce qu’il est réalisé par un influenceur ou pour le produit ou service qui est mis en avant.

 

Livre Blanc – Les 12 meilleures pratiques de l’Influence Marketing 

Lire la suite

Par

Influence Marketing : ce que les marques peuvent attendre de Pinterest

Dans la série L'influence Marketing en pratique


⏳ Temps de lecture – 3 minutes

Il y a quelques semaines, Reech annonçait son partenariat avec Pinterest pour accompagner les annonceurs dans l’identification, la qualification et l’activation des créateurs influents du moteur de découverte. Ce partenariat ouvre à Reech l’API de Pinterest afin d’accéder à la data sur les créateurs de la plateforme. Les  équipes de Reech ajoutent ainsi une corde à leur arc : elles peuvent désormais identifier les utilisateurs de Pinterest les plus pertinents pour accompagner les marques dans l’élaboration des campagnes d’influence qu’elles souhaitent mener sur la plateforme. 

Lors d’un atelier co-organisé avec INfluencia, Guillaume DOKI-THONON, CEO & co-fondateur de Reech et Adrien BOYER, Regional Manager France, Benelux et Europe du Sud de Pinterest, ont présenté aux marques l’intérêt d’intégrer Pinterest à leur stratégie marketing. Retrouvez la présentation ici.

Capture d’écran 2019-11-27 à 10.58.32


Pinterest, ce que les marques peuvent en attendre : le récap’

  • Pinterest a 13 millions de visiteurs mensuels en France et 84% des utilisateurs de la plateforme la visitent en amont d’un achat. Sur Pinterest, on vient trouver l’inspiration pour entreprendre des projets de vie : mariage, naissance, immobilier, etc.
    L’attention des utilisateurs est forte, l’intérêt pour les contenus qu’ils consultent est réel et le taux de conversion très bon.
  • Outre la possibilité de créer des contenus remarquables (vidéos, tutoriels, etc), la fonction catalogue permet de suggérer à l’utilisateur des contenus cohérents par rapport à ses recherches antérieures, facilitant son parcours. Elle permet de créer automatiquement des épingles produits organiques, indiquant aux utilisateurs leur prix et la disponibilité en stock, etc. En bref : la plateforme facilite le passage à l’action.
  • Contrairement aux réseaux sociaux : les contenus mis en avant sur Pinterest ne sont pas embouteillés par la publicité, les messages sont ainsi plus visibles qu’ailleurs. Ensuite, On ne suit pas un influenceur sur Pinterest pour sa personne mais pour son contenu. On suit d’ailleurs plus facilement un tableau qu’une personne. C’est donc un paradigme différent des réseaux sociaux où l’on a l’habitude de trouver des influenceurs qui se mettent  en scène. Pour réussir sur Pinterest, un influenceur doit exceller dans la création ou la curation d’épingles de qualité, qui seront ré-épinglées par d’autres utilisateurs.
  • Tout comme sur un réseau social classique, il existe une infinité de collaborations possibles pour une marque sur Pinterest avec des influenceurs : Reech collabore actuellement avec Knorr et La Foir’Fouille sur des opérations différentes.
    La première question à se poser est l’objectif de cette collaboration : si vous cherchez à travailler votre notoriété, vous avez besoin d’apparaître et d’être bien identifié dans un maximum d’épingles auprès de votre public cible. Si vous souhaitez booster votre trafic sur votre site, vous pouvez créer, avec les influenceurs, des tableaux collaboratifs d’inspiration utilisant uniquement des produits présents sur votre e-shop.
  • Sur Pinterest, ce n’est pas la taille de la communauté des créateurs qui compte mais le nombre d’impressions et de vues (par ailleurs, la “viewability” ou le ratio nombre d’impression / nombre de followers est très haut sur la plateforme), le trafic et l’impact de la campagne sur les ventes. Néanmoins, selon l’objectif de la campagne, il existe un panel de KPI du marketing d’influence à suivre.

Capture d’écran 2019-11-27 à 11.00.05

Lire la suite